Hors de France

 

International Trading Structures and the East Asia Collection of Augustus the Strong

Séminaire les 13 et 14 juin 2018 à Dresde

Porzellan Sammlung, Staatliche Kunstsammlungen Dresden
Zwinger
Theaterplatz 1
01067 DRESDE. Allemagne

Séminaire organisé par Porzellansammlung der Staatlichen Kunstsammlungen Dresden : Julia Weber (director), Cora Würmell (curator), Christiaan Jörg (academic supervisor), Ruth Sonja Simonis (research associate).

Téléchargez le programme et les conditions d’inscription Séminaire Dresde juin 2018

Site Internet : http://porzellansammlung.skd.museum

Décors historiés imprimés sur faïence fine au XIXème siècle

du 10 février 2017 au 9 septembre 2018 à Genève

Musée Ariana
10 Avenue de la Paix
CH-1202 GENÈVE. Suisse

Les faïenceries réalisent des séries d’assiettes à histoire (généralement au nombre de douze) autour d’un thème. Leur apparition découle de la mise au point de deux nouvelles techniques au milieu du 18e siècle : la faïence fine et l’impression sur céramique, qui connaîtront un développement industriel.

Le Musée Ariana conserve dans ses collections de nombreuses pièces de cette typologie – principalement françaises et suisses romandes –, dont quelques séries complètes, comme celle retraçant le transfert de la dépouille mortelle de Napoléon de l’île de Sainte-Hélène aux Invalides en 1840, ou une autre raillant les visiteurs de l’Exposition universelle de 1889 à Paris. Média de propagande à large diffusion, les assiettes historiées imprimées véhiculent des messages politiques, religieux ou pédagogiques.

Ces « bandes dessinées » du 19e siècle constituent de riches témoignages illustrés de la société de l’époque.

Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h sauf le lundi.

Téléphone : ..41(0)22 418 54 50
Télécopie : ..41(0)22 418 54 51
Courriel : ariana@ville-ge.ch
Site Internet : www.ville-geneve.ch/ariana

Verre émaillé et poterie suisses (17ème - 19ème siècles)

du 9 juin 2017 au 18 février 2018 à Genève

Musée Ariana
10 Avenue de la Paix
CH-1202 GENÈVE. Suisse

Le Musée Ariana poursuit son cycle d’expositions centrées sur ses collections. Sous le titre « Schnaps et rösti. Verre émaillé et poterie suisses », l’Ariana se penche sur l’identité suisse, avec son riche corpus de poterie et de verre de Suisse alémanique. D’un côté se déclinent les plats à rösti et autres terrines en terre cuite décorés aux engobes sous glaçure, de l’autre les flacons à schnaps et gobelets en verre blanc ou coloré, rehaussés d’émaux polychromes.

Les ateliers de poterie se concentrent principalement à Langnau, Blankenbourg, Bäriswil ou Heimberg ; le verre est estampillé d’une appellation Flühli qui devra être nuancée. Si les techniques et les formes diffèrent, les motifs iconographiques se croisent et se répondent. Fleurs, animaux, motifs héraldiques et figures de genre animent une vaisselle élaborée pleine de fraîcheur. Des dictons religieux, patriotiques ou galants rehaussent souvent le décor ; ils permettent de mieux appréhender la vie quotidienne dans les campagnes bernoises et dans la vallée de l’Entlebuch.

Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h sauf le lundi.

Téléphone : ..41(0)22 418 54 50
Télécopie : ..41(0)22 418 54 51
Courriel : ariana@ville-ge.ch
Site Internet : www.ville-geneve.ch/ariana

Rosenthal. Ein mythos - Porzellan aus drei Jahrhunderten (Rosenthal, un mythe. Production de porcelaine sur 3 siècles)

du 23 octobre 2017 au 24 février 2018 à Vienne, Autriche

Augarten Museum
Obere Augartenstraße 1
1020 VIENNE. Autriche

Célèbre dans le monde entier pour sa vaisselle contemporaine, la manufacture de porcelaine de Rosenthal a connu sa première grande apogée sous la direction de l’entrepreneur classique Philipp Rosenthal senior. Il a jeté les bases d’une histoire à succès qui s’est poursuivie grâce aux hautes réalisations de son fils Philip Rosenthal junior, un homme de marketing moderne par excellence.

La société fondée en 1879/80 par Philipp Rosenthal fabriquait une grande variété de produits raffinés, allant des services de table aux objets de décoration. Dès le début, il donne la priorité à la haute qualité, comme en témoignent les nombreux prix remportés par son usine lors d’expositions mondiales. Dès 1908, il a commencé à développer un département artistique pour la réalisation de figurines en porcelaine à Selb (Bavière), où des sculpteurs de renom ont travaillé pendant des décennies.

Après avoir rejoint l’entreprise familiale en 1950, Philip Rosenthal junior a profondément modernisé la gamme Rosenthal. Il a collaboré avec des créateurs et des artistes de renommée.

Tous les objets exposés au Musée de la Porcelaine d’Augarten sont prêtés par la collection du Musée Porzellanikon à Hohenberg an der Eger / Selb, et par les Archives Rosenthal.

Ouvert du lundi au samedi de 10 h à 18 h. Fermé le dimanche et les jours fériés.

Site Internet : www.augarten.com/…
Courriel : museum@augarten.at
Téléphone : +43 1 211 24 200

Faïences et porcelaines de Namur

du 11 novembre 2017 au 18 février 2018 à Morlanwelz & La Louvière, Belgique

Musée Royal de Mariemont
Chaussée de Mariemont, 100
7140 MORLANWELZ. Belgique

Centre Keramis
1 place des Fours-Bouteilles
7100 LA LOUVIERE. Belgique

L’exposition fait le point sur la production, significative mais méconnue, de faïence et porcelaine de Saint-Servais (Namur) aux XVIIIème et XIXème siècles.

Après de tentatives infructueuses de production de faïence à Namur au 17ème siècle et au début du 18ème siècle, c’est à Saint-Servais-Lez-Namur, entre 1773 et 1783, que le Lorrain Nicolas Claudel entame le premier chapitre de ce qui deviendra la véritable épopée de la céramique namuroise. Il produit du grès d’Angleterre et de la faïence fine, entrant dès lors en concurrence avec François-Joseph Peterinck à Tournai, fondateur de la célèbre manufacture de porcelaine. Ne donnant pas satisfaction à ses actionnaires, l’entreprise est vendue en 1783. L’aventure ne s’arrête pas là puisque plusieurs familles (les Bastin, Misson et Ortmans) se succèdent à la tête de la manufacture sans interruption jusqu’en 1894 !

L’exposition, qui rassemble une centaine de pièces de toutes les périodes, démarre au Musée royal de Mariemont. Les collections de faïences stannifères et de porcelaines de pâte tendre produites à Tournai permettent d’ancrer la production namuroise dans l’univers de la céramique du 18ème siècle.

Keramis, le Centre de la Céramique de la Fédération Wallonie Bruxelles propose un complément à l’exposition de Mariemont. A travers une sélection de pièces, on y montre dans quelle sphère concurrentielle se situe la production namuroise lorsque les frères Boch décident de produire industriellement de la faïence fine feldspathique à La Louvière.

Mariemont
Ouvert tous les jours sauf les lundis non fériés d’avril à septembre de 10 h à 18 h, jusqu’à 17 h à partir du 1er octobre. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier.
Téléphone : + 32 (0)64 21 21 93
Télécopie : + 32 (0)64 26 29 24
Site Internet : www.musee-mariemont.be
Courriel : info@musee-mariemont.be

Keramis
Ouvert le mardi de 9 h à 17 h, du mercredi au dimanche de 10 h 18 h ; fermé le lundi, les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier.
Téléphone : +32 (0) 64 23 60 70
Site Internet : www.keramis.be
Courriel : info@keramis.be

Napoléon. Art et vie de cour au palais impérial

du 3 février au 6 mai 2018

Musée des Beaux-arts de Montréal
1380, rue Sherbrooke Ouest
MONTREAL (Québec)  H3G 2T9. Canada

Conçue par le Musée des Beaux-arts de Montréal (MBAM), avec la participation du Château de Fontainebleau et le soutien exceptionnel du Mobilier national de France, cette exposition majeure fait revivre l’ambiance somptueuse de la cour de Napoléon depuis son couronnement, en 1804, jusqu’à son exil en 1815. L’exposition rassemble plus de 400 œuvres et objets d’art provenant de quelque 50 prêteurs prestigieux, dont le Musée du Louvre, le Château de Fontainebleau, le Mobilier national de France, le Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, le Metropolitan Museum of Art, le J. Paul Getty Museum, le Museum of Fine Arts de Houston, et l’Art Institute of Chicago.

Une occasion unique de découvrir tableaux, sculptures, meubles, pièces d’orfèvrerie et de porcelaine, tapisseries, soieries et autres habits de cour illustrant l’opulence caractéristique du style Empire, au service du spectacle du pouvoir.

L’exposition est accompagnée d’un catalogue de 352 pages, publié en anglais et en français par le service d’édition du MBAM, en collaboration avec Les éditions Hazan, Paris, sous la direction de Sylvain Cordier.

Ouvert du mardi au samedi de 10 h à 17, jusqu’à 21 h le mercredi. Fermé le 21 mai.

Site Internet : www.mbam.qc.ca

300 ans de création à Sèvres

du 7 avril au 16 juillet 2018 au Museum of Oriental Ceramics, Osaka, Japon

Museum of Oriental Ceramics
OSAKA. Japon

De prestigieuses productions de la Manufacture de Sèvres sont présentées au Suntory Museum of Art au Japon dans le cadre de l’exposition 300 ans de création à Sèvres, porcelaine de la Cour de France.

Depuis près de trois siècles, la Manufacture de Sèvres écrit l’histoire de la porcelaine française en compagnie des plus grands artistes de son temps. Manufacture royale fondée en 1740, placée sous la protection de la marquise de Pompadour, elle devint impériale sous Napoléon, républicaine et enfin nationale, avec toujours pour même devise : l’excellence.

L’exposition est une occasion unique de présenter au public japonais, une collection de 150 chefs-d’œuvre, témoignages de la production historique de la Manufacture depuis le XVIIIème siècle mais aussi d’une créativité sans cesse renouvelée grâce aux dialogues ininterrompus avec les plus grands artistes.

En effet, la Manufacture accueille chaque année de nombreux artistes et créateurs internationaux. A ce titre, les artistes japonais sont particulièrement bien représentés. C’est même presqu’une tradition puisque le sculpteur japonais Ishiga Numata fut le premier artiste étranger accueilli à Sèvres dès 1904. En 2006, Yayoi Kusama crée deux œuvres directement inspirées de son univers fantasque et débridé, Crimson Eyeet Golden Spirit.

Plus récemment, ce sont les créateurs Naoto Fukasawa et le studio Nendo fondé par Oki Sato qui ont enrichi les créations de Sèvres. Le premier avec un vase Métrodevenu iconique, inspiré des carreaux de faïence du métro parisien, le second avec le vase Sakura en biscuit de porcelaine, parfait exemple de « Wabi-Sabi », ainsi que la table basse Hasu évoquant de délicats nénuphars.

C’est dans ce contexte d’échanges fructueux que la Manufacture et le Musée de Sèvres sont accueillis durant plus d’une année, de novembre 2017 à décembre 2018 dans quatre grands musées japonais à Tokyo, Osaka, Hagi et Shizuoka.

Cette exposition itinérante a été présentée du  22 novembre 2017 au 28 janvier 2018 au Suntory Museum of Art, Tokyo, Japon.
Prochaines étapes de l’exposition :
– Hagi Uragami Museum du 24 juillet au 24 septembre 2018
– Shizuoka City Museum of Art du 6 octobre au 16 décembre 2018.