Expositions de l’année 2012

 

Jacqueline Lerat, rétrospective

du 30 mai au 30 octobre 2012

Jacqueline Lerat, récemment disparue, est une figure majeure de la céramique de l’après Seconde Guerre mondiale, en raison du rôle qu’elle et son mari Jean Lerat ont joué à la Borne, dans l’enseignement de la céramique et pour son œuvre propre qui s’est développé et épanoui au point d’en faire une des rares figures de la céramique française connue à l’échelle internationale.

L'usage des jours. 365 objets en céramique

du 24 janvier au 26 mars 2012

Présentation des quatre « saisons » des 365 objets dessinés chaque jour pendant un an par le créateur Guillaume Bardet et réalisés avec une dizaine de potiers du pays de Dieulefit. Chaque saison sera entrecoupée d’éléments d’information avec les croquis du créateur, ses dessins 3D, des photographies, ses commentaires et ceux des céramistes du pays de Dieulefit, avec lesquels il a su engager un formidable dialogue.

Commissariat : Jean-Roch Bouiller, conservateur chargé des collections contemporaines.

Exposition rétrospective de Kristin McKirdy

du 12 septembre 2012 au 14 janvier 2013

L’exposition, dont le commissariat est confié à Pierre-Marie Giraud, présente les créations en porcelaine de Sèvres imaginées de 2008 à 2012 au fil de la résidence de l’artiste américaine Kristin McKirdy à Sèvres-Cité de la céramique, ainsi qu’une sélection de pièces plus anciennes, offrant ainsi un panorama complet de ses recherches. Cette exposition rend compte de 20 années de créations. Ceci permet de découvrir la richesse et l’originalité de l’œuvre de cette artiste.

Céramiste et historienne de l’art, elle a puisé dans les collections nationales de céramique et dans les ateliers de production des sources d’inspiration multiples, explorant ainsi les champs infinis de la céramique.
 
Créatrice férue d’archéologie, bon nombre de ses productions sont un hommage aux premiers céramistes, comme ses « corps » polis évoquant l’art mobilier des premiers âges, ou ses formes évoquant la “simplicité parfaite” des céramiques des premières civilisations méditerranéennes. 

Sa résidence à Sèvres a également influencé son travail. Kristin McKirdy a réalisé une dizaine de projets nourris de références puisées dans l’iconographie du XVIIIe siècle célébrant ainsi le raffinement que l’artiste remet au goût du jour.  

Un livre monographique bilingue français-anglais aux Editions Norma accompagne cette exposition, avec les contributions de Patrick Favardin, Pierre-Marie Giraud, Elisabeth Védrenne et David Caméo.